Choisir sa caisse enregistreuse tactile pour boulangerie

Si les outils indispensables du boulanger sont son pétrin et son four, entre autres, au moment d’encaisser, il est maintenant devenu indispensable, et même depuis la nouvelle loi de finance de 2016, obligatoire de disposer d’une caisse enregistreuse aux normes. Mais comment bien choisir sa caisse enregistreuse tactile pour sa boulangerie?

Quels sont les différents types de caisses enregistreuses ?

Il existe 3 grands types de caisses enregistreuses, les solutions propriétaires, les solutions à base de PC et celles à base d’IPad. En tout état de cause, elles doivent être à la norme NF.525, qui permet d’enregistrer la totalité de vos encaissements.

Les caisses propriétaires

Plusieurs grandes marques se partagent le créneau des caisses enregistreuses professionnelles, qu’elles soient tactiles ou non. Elles ont toutes, peu ou prou les mêmes fonctions de base, et les logiciels internes sont interchangeables selon les professions et activités.

Elles existent principalement sous 2 formes distinctes, soit un monolithe intégrant à la fois l’écran et l’unité centrale, soit avec un écran détaché. Certaines mélangent également écran tactile et touches, qui regroupent en général les fonctions et produits les plus couramment utilisés, et permettent donc un gain de temps appréciable.

Il est important, au vu de l’activité particulière de la boulangerie d’avoir un matériel solide et qui soit résistant au moins au projection et à la poussière de farine.

Ces caisses ont donc d’énormes avantages, mais elles sont cependant relativement chères, même s’il est toujours possible d’en faire l’acquisition via une L.O.A (Location avec Option d’Achat), et sont souvent vendue avec un contrat d’entretien et/ou d’abonnement. En revanche, vous bénéficierez d’une assistance, souvent avec déplacement d’un technicien si besoin est.

Les logiciels pour PC/Mac.

Dans ce cas, l’avantage est que vous pouvez acheter votre propre ordinateur tactile, puis y inclure le logiciel. Cette formule est moins coûteuse et plus ouverte, et vous avez l’avantage de pouvoir utiliser votre ordinateur pour d’autres usages, simultanés ou non. En revanche, vous ne profiterez pas de la stabilité d’un système propriétaire.

Les logiciels pour Ipad.

Ceci est sans doute la solution la plus mobile, et l’une des moins chère. Il existe plusieurs logiciels de caisse, évidemment aux normes, que vous pouvez télécharger. Attention cependant, car beaucoup d’entre-eux nécessitent d’être connecté à internet non-stop, ce qui peut se révéler gênant en cas de coupure de connexion. En revanche, ils sont en général mis à jour très régulièrement, sont souvent peu cher et fonctionnent la plupart du temps par un abonnement mensuel.

Mais si l’IPad est un formidable outil, il reste néanmoins relativement fragile, et sa connectique est limitée.

Les particularités de la boulangerie.

Si les logiciels et matériels pour les caisses sont génériques, il vous faut bien vérifier qu’ils puissent répondre aux spécificités de votre métier :

– Rapidité.

En boulangerie, il y a des moments de rush important et quand une file de clients se forme, l’encaissement doit être rapide et efficace, sans être obligé de faire de multiples manipulations.

– Connectivité.

Selon vos besoins, il se peut que vous ayez besoin de connecter votre tiroir-caisse, votre appareil à carte bleue, une balance ou même un lecteur de code barre. Veillez donc bien à vérifier que votre équipement peut supporter tous vos besoins

– Les titres de restauration.

Il est plus que probable qu’une partie de vos clients vous paient en ticket-restaurant. Votre logiciel devra pouvoir les prendre en compte.

– Les commandes et compte clients

Il peut être utile que votre logiciel vous aide dans votre gestion de votre clientèle, ce qui vous évitera d’avoir à la gérer par ailleurs.

Ainsi, il existe nombre de solutions différentes, et vous trouverez très certainement celle qui vous conviendra selon vos besoins et votre budget.